C'était de la langue de boeuf au self du Ritz ! C'est pô juste...

Publié le par nénette

 

12.04.10--18--pola.jpg

 

Aujourd'hui était un beau jour, à l'image des cuisines du Ritz.

Début de journée un peu tendu, mais j'étais moins impressionnée que ma moitié qui faisait sa rentrée des classes lui aussi...

J'ai eu un week-end anormalement non-stressée...

Pourtant c'est pas rien d'aller travailler au Ritz...

Commencerai-je à avoir confiance en mes capacités de petite pâtissière ?!

hahaha... c'est pas tellement ça, même si je suis forcément plus hardie qu'à mon premier stage.

Le fait est, que j'avais rendez-vous à 9h. dans le bureau de la DRH et non à 7h. dans les cuisines.

J'ai pas eu vraiment le temps de m'inquiéter.

 

De plus, si le Ritz Hotel est une "maison" de prestige, il est vrai aussi que ses "convives" savent accueillir les nouveaux venus.

C'est donc avec un grand sourire que SHIN GEE est venu me chercher dans les bureaux  ce matin.

Et puis il y a eu le sourire de la dame qui donne les badges, celui de celle qui donne les tenues, et puis le sourire d'Ophélie qui m'a montré les vestiaires.

12RITZ.JPG--8--copie-1.jpg

 

12RITZ.JPG--18-.jpg

Il y eu aussi le sourire de Jonathan, de Vincent, de Xavier (non en fait, lui il sourit pas beaucoup) de Myoung-Shin (elle non plus d'ailleurs...).

Je fût intégrée très vite.

 

 

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/120410JPG.jpgRepérer les lieux n'a pas été une mince affaire.

Il y a les couloirs des fleuristes, ceux des chocolatiers, ceux de l'économat...

Des couloirs et des portes, c'est pas ce qui manque au Ritz, vous l'aurez compris.

J'ai demandé mon chemin une ou deux fois quand même, après avoir été chercher quelque chose quelques part.

Il faut anticiper ces mouvement dans les sous-sols des grands hôtels si on ne veux pas perdre trop de temps.

vers le milieu d'après-midi, je me suis fait une de ces coupures énervantes (qui saigne pas mal et qui pique désagréablement) avec du papier sulfurisé! J'ai demandé à Shin-Gee un petit pansement pour éviter d'en mettre partout; mais quel ne fût pas ma surprise de constater qu'il n'y a pas de pansement en cuisine, mais une infirmerie : deux étages plus bas et 14 couloirs plus tard !

Le temps de me rendre compte du ridicule de la situation, il était bien trop tard : à cause du sourire accueillant de l'infirmière et parce que le temps que je salue de la tête cette charmante dame, Shin-Gee avait déjà disparu dans les couloirs...

 

Note pour l'avenir, cacher ses coupures ou tout autres petits bobos sans conséquences.

 

Mais trêves de bavardages... place aux belles photos...

 

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG7.jpg

 

J'ai commencé ma journée avec Ophélie (23 ans), en place depuis deux ans et déjà très professionnelle.

Pour elle, j'ai réalisé une chantilly citron confit, une ganache chocolat-café et la mise en place de petites mignardises.

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG13.jpg http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG12.jpg

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG.jpg http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG11.jpg

Commencer dans un nouvel endroit, c'est savoir s'adapter vite, comprendre où sont rangés les outils (tous les outils.. et dieu sait qu'il y en a... des outils!), mais c'est également comprendre vite et bien les consignes de gens différents, plus ou moins pédagogues, parlant la langue ou non, et lire entre les lignes quand la personne à l'impression d'avoir déjà dit ce qu'elle pensait nous faire faire, rien qu'en nous regardant !

C'est pas toujours simple...

 

Ophélie est une personne claire et efficace, je n'ai donc rencontré aucun problème dans mon travail !

Ce qui ne fût pas de même avec le jeune Jonathan qui n'était pas toujours super facile à suivre.

De drôle d'explication, pour des actions tombant de nul part et ne semblant mener vers rien.

ce qui est assez drôle dans cette histoire, c'est que la personne avec laquelle j'ai eu le plus plaisir à travailler et qui s'est avère être particulièrement intelligible est Shin-Gee : un japonais qui parle vite, dans un français approximatif et avec un fort accent, cependant, il était très attentif à la façon d'expliquer les choses.

Ce qui m'a éviter de perdre trop de temps à deviner par moi-même ce que voulais Jonathan ( il faut prononcer son prénom à l'américaine, comme jonathan hart!)

 

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG2.jpg

 

Cet après-midi fût très intéressant cependant.

Consacré à la préparation du CROUSTILLANT CHOCOLAT!


Comme vous pouvez le détailler sur l'image précédente, il s'agit d'un sacré beau et bon gâteau pour les amateurs de chocolat!

Il se compose d'un biscuit dacquoise amande, surmontée d'une pailletine royale (le croustillant en lui même : praliné, chocolat blanc et feuilletine) et puis successivement, des feuilles de chocolat et des "ronds" de mousse chocolat...agencé comme un feuilleté !

 

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG3.jpg http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG4.jpg

 

J'ai également préparé quelques mignardises pour le thé de demain.

 

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG6.jpg http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG5.jpg

12.04.10 (16)-pola

 

Toutes ces petites douceurs sont exquises... il a bien fallu goûter! J'ai une conscience professionnelle quand même.

De plus, on ne peut pas dire que j'ai été gâtée pour mon premier jour de "self"!

Le menu de ce midi :

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG15.jpg

Mon repas :

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG16.jpg http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG17.jpg

 

Alors forcément, j'avais encore un peu de place pour un financier, une madeleine, des fraises,

etc, etc...

http://i286.photobucket.com/albums/ll90/nenette81/12RITZJPG10.jpg

 

La journée c'est fini par des Carolines, aux côtés de Myoung-Shin aux alentours de 18h.

 

PS : Demain, la chef sera là !

PSS : J'ai rencontré Arnaud Faye, le second en chef des cuisine du Ritz, par qui je fût si rapidement admise au poste.

Il semble absoluement charmant.

PSSS : En cuisine : 1 femme pour 10 hommes, sauf en pâtisserie (5 filles, 5 garçons)

PSSSS : Il faut amener son matériel en labo.

PSSSSS : Demain 7h - 16h, mes jours de congès sont jeudi et vendredi !

Commenter cet article

Gaet 01/05/2010 22:49


J'ai eu la chance de diner il y a 3 semaine dans les cuisines du Ritz, de voir la chocolaterie et tout le travail en cuisine.
L'endroit est vraiment superbe, tu as bien de la chance de faire un stage là-bas. Continue à faire des photos, je me régale avec!!!!


nénette 03/05/2010 19:31



Merci beaucoup pour le commentaire et félicitations pour ton blog et ton travail.


En effet, mon satge est formidable, à l'image du lieu.


Très bonne continuation et à un de ses jours pour un échange culinaire...



Milie 13/04/2010 15:24


Ok pour la langue, mais le filet de colin ! Tu vas pas me dire que t'aimes pas le poisson ! préparé au Ritz ! Et les épinard ! Les épinards du Ritz !!!!


nénette 13/04/2010 21:56



HAHAHA!!


une cantine est une cantine... même celle du ritz !


et la langue, c'est de la langue... les epinards,pareil!!



Plato 13/04/2010 12:02


T'aurais du manger de la langue c'est très bon.


nénette 13/04/2010 21:57



je l'ai donné au chat!



nouille 13/04/2010 10:22


Tu bosses le week end alors.
Tu pourras te coucher tard les soirs de Nouvelle Star et autres soirées filles. C'est cool.
Mais on ne te verra plus le week end (T_T)°